Présentation de l'histoire

Le dernier Overlord fut vaincu par les forces de la Justice éclatante, une organisation emmenée par son trio de champions : les paladins Lady Clarissa la Tenace et Sir Cédric le Maniaque, ainsi qu'une licorne connue sous le nom de Sparkle. Les actions de ce groupe entraînèrent alors une envahissante épidémie de bonté, baptisée la Dorée, qui embellit et enjoliva tout sur son passage. Seules quelques zones maléfiques subsistaient encore ici et là. L'une d'entre elles abritait les Larbins de l'ancien Overlord qui, aux côtés de leur maître Biscornu, avaient fui jusqu'à Netherdeep, un domaine souterrain enfoui sous les ruines de l'ancienne Tour n. Malheureusement pour eux, la Dorée ne cessa de s'étendre, jusqu'à menacer leur ultime sanctuaire. Seul un flot d'énergie maléfique pouvait les aider à repousser cette lumière aveuglante.

Après d'intenses recherches, les Larbins finirent par localiser le Grand Livre du Mal. Dans le chapitre intitulé Actions maléfiques, Biscornu trouva la trace d'un ancien rituel visant à créer des Goules des Tréfonds, des champions des ténèbres, à partir de cadavres de héros du Mal. Il envoya quelques-uns de ses derniers Larbins, afin de trouver des candidats susceptibles de jouer le rôle de cadavres. Les Larbins revinrent avec quatre options : Inferna, la redoutable guerrière de feu solitaire ; Hakon, le maléfique maraudeur nain ; Malady, la nécromancienne démoniaque, et Cryos, le magicien de glace.

Cryos – Le magicien de glace Cryos – Le magicien de glace

Les Goules des Tréfonds

Les Goules des Tréfonds

  • Cryos – Le magicien de glace

    Couleur préférée : bleu
    Arme de prédilection : bâton de combat
    Sort/Coup particulier : le mur de glace

    Histoire : Contrairement aux autres Goules des Tréfonds, Cryos est issu d'un milieu extrêmement aisé, puisqu'il est le plus jeune prince d'une longue lignée d'elfes noirs. Malheureusement, il est également le dernier de cette lignée, et héritier d'un trône qui n'existe plus, puisque sa famille tout entière a été décimée pendant les croisades menées par la Justice éclatante.

    Les membres de la famille de Cryos vivaient autrefois dans les immenses grottes de glace de Nordberg, où ils ont bâti une splendide forteresse en sculptant la glace et la neige. Cryos a lui-même usé de ses pouvoirs sur la glace pour geler ensemble des créatures, formant ainsi d'épouvantables monstruosités chargées de protéger le domaine de sa famille.

    Sans surprise, celui-ci fut bientôt désigné comme une cible prioritaire par les paladins de la Justice éclatante. Toutefois, la forteresse de glace était si bien défendue que les paladins durent faire appel à des mercenaires pour la prendre d'assaut. Hakon et ses Salopards Suprêmes furent recrutés pour accomplir cette mission. S'ils étaient "techniquement" maléfiques, ils n'ont pas hésité une seule seconde en sachant que leur récompense impliquerait de jolis sacs remplis d'or.

    Au cours de la bataille, la famille de Cryos fut entièrement massacrée, Cryos et Hakon s'entretuant dans le même temps. Les Larbins profitèrent alors de cette aubaine pour récupérer deux héros maléfiques d'un coup. Toutefois, personne ne sait s'ils accepteront de fermer les yeux sur les circonstances de leur mort, et de s'allier dans l'adversité. Biscornu espère simplement que leur passé commun ne fera qu'accroître leur détermination au cours des Épreuves du Mal (™).

  • Hakon – Le maraudeur nain

    Couleur préférée : vert
    Arme de prédilection : haches
    Sort/Coup particulier : la danse des ouragans

    Histoire : Avant sa mort, Hakon était le chef des Salopards Suprêmes, un groupe d'infâmes mercenaires nains. Les Salopards étaient extrêmement violents et avaient un goût prononcé pour le massacre. Hakon n'était encore qu'un gamin lorsqu'il rejoignit le groupe, dont il gravit rapidement les échelons en se montrant le plus cruel de tous.

    Depuis toujours, la position de chef du clan était occupée par celui qui parvenait à survivre au pouvoir le plus longtemps. De toutes les menaces auxquelles le chef des Salopards s'exposait, celle de se faire assassiner par l'un des siens était de loin la plus plausible.

    Hakon s'était montré particulièrement efficace pendant les deux longues années où il avait été chef, survivant à tout... ou presque. Il avait en effet déjà échappé à plus d'une vingtaine de tentatives d'assassinat, perpétrées par ses propres hommes. Ceux-ci étaient alors généralement condamnés à une mort dans d'atroces souffrances ou à une grave mutilation. Puisque les petits meurtres entre amis font visiblement partie du quotidien des Salopards (surtout quand ils n'ont personne d'autre à tuer), il n'est pas coutume d'en vouloir aux responsables d'une tentative d'assassinat ratée. Par conséquent, la plupart des Salopards présentent de nombreuses cicatrices, ou ont déjà été privés de leurs yeux, de leurs oreilles, ou de certains membres.

    Hakon a fini par mordre la poussière lorsque la Justice éclatante a fait appel aux Salopards afin de les aider à éliminer Cryos et sa famille d'elfes noirs. Certains Salopards n'ont pas apprécié de travailler pour le compte des paladins, mais le salaire était plus que correct, et cela leur donnait une bonne excuse pour tuer des elfes. Hakon et Cryos finirent par s'entretuer, permettant ainsi aux Larbins de recruter deux candidats d'un coup pour devenir des Goules des Tréfonds.

  • Inferna – La guerrière de feu

    Couleur préférée : rouge
    Arme de prédilection : large épée
    Sort/Coup particulier : la faux abyssale

    Histoire : Inferna vient du désert rouge de Rubornie. Bien que son peuple ait toujours eu une certaine affinité avec le feu, on se rendit très vite compte qu'Inferna avait la capacité d'invoquer des flammes à l'intérieur même de son propre corps. Considérée comme dangereuse, elle n'était encore qu'une enfant quand elle fut rejetée par les siens. Effrayé par ce pouvoir extraordinaire, le père d'Inferna emmena alors sa propre fille dans le désert, où il l'abandonna à son triste sort.

    La jeune Inferna parvint néanmoins à survivre aux tempêtes de sable, à la chaleur accablante et aux créatures sauvages rôdant dans le désert. Une fois sortie de cet environnement pour le moins hostile, elle préféra ne pas retourner dans son village natal. Inferna avait survécu aux pires épreuves de la nature : elle n'avait besoin d'aucune aide. Seule, elle continua alors à subvenir à ses propres besoins, chassant et volant çà et là, avec ses flammes pour unique compagnie.

    Inferna se forgea une résistance à toute épreuve. Elle apprit elle-même à se défendre, se mesurant à tous les obstacles qui se dressaient devant elle, bien déterminée à devenir aussi brutale que la vie l'avait été à son égard. Sa réputation la précéda bientôt, à tel point que les villageois laissaient régulièrement des paniers de nourriture aux portes de leur village à l'intention de "La Mort rouge", afin d'éviter que celle-ci ne vienne saccager leur foyer et massacrer leur famille.

    Inferna mourut finalement au cours d'un combat l'opposant à des géants de pierre qui protégeaient leur filon de gemmes. Après cela, les Larbins qui l'espionnaient récupérèrent son corps et allèrent le donner à Biscornu, leur maître, qui la ramena à la vie sous la forme d'une Goule des Tréfonds.

  • Malady – La nécromancienne

    Couleur préférée : violet
    Arme de prédilection : baguette magique
    Sort/Coup particulier : le dévoreur d'âmes

    Histoire : Alors qu'elle n'était encore qu'un bébé, Malady fut abandonnée sur les marches d'un orphelinat/boulangerie bondé tenu par les Femmes du Pain banni (ce devait être le "Pain béni", mais la personne chargée de la pancarte avait mal compris). Respectables en apparence, ces femmes (qui exigeaient des orphelins qu'ils travaillent aux fours à pain, pétrissent la pâte et vendent le pain) étaient en réalité des personnes violentes, abjectes et adeptes de la discipline, qui n'hésitaient pas à battre les enfants et à les laisser mourir de faim. Malady parvint à s'enfuir de l'orphelinat à l'âge de huit ans, non sans avoir mis le feu aux quartiers de ces femmes, qui devinrent ainsi les premières victimes (et certainement pas les dernières) de Malady.

    Celle-ci quitta alors la ville pour la campagne, où elle fit la connaissance de Grimora, une vieille nécromancienne vivant dans un château, et dont elle devint peu à peu la disciple. C'est elle qui enseigna à Malady les rouages de la nécromancie et du pouvoir de la mort elle-même. La jeune femme en arriva même à préférer la compagnie des morts à celle des vivants, qui étaient beaucoup plus bruyants et moins faciles à contrôler. Malheureusement, tout le monde ne voit pas les nécromanciens d'un bon œil, et très vite, la vieille sorcière et sa jeune apprentie s'attirèrent les foudres de leurs voisins, qui les accusaient souvent de tous les crimes commis dans la région. Pour leur défense, elles n'en commettaient, au mieux, que 50 %.

    Ces conflits entraînèrent bientôt la riposte des paladins bienveillants de la Justice éclatante qui, accompagnés des paysans de la région, envahirent le château des nécromanciennes. Grimora et Malady utilisèrent leurs nombreux sorts pour faire front, mais Grimora fut finalement tuée par la foule. Horrifiée, Malady préféra se réfugier dans les profondeurs obscures du château, où elle invoqua une terrible malédiction. Mettant un terme à sa propre vie, elle envoya une vague d'énergie maléfique à travers les ruines du château, massacrant ainsi tous les intrus.

Sparkle Sparkle

La Justice éclatante

La Justice éclatante

  • Sparkle

    Sparkle est la licorne en chef de la Justice éclatante. Cette licorne mâle (même s'il ressemble davantage à une fille hystérique quand il s'énerve) communique par télépathie, et sa voix nasillarde est extrêmement agaçante. Sparkle n'a qu'une obsession, qui l'oblige parfois à se montrer despotique : effacer toute trace de méchanceté du monde.

  • Lady Clarissa la Tenace

    Lady Clarissa est le bras droit de Sparkle. Femme de caractère, elle a passé toute sa vie à combattre le Mal. Elle a l'intime conviction que le Bien est la solution à tous les maux du monde.

  • Sir Cédric le Maniaque

    Cédric est l'autre homme de main de Sparkle et, comme son nom l'indique, c'est un maniaque du Bien qui ne pense qu'à éradiquer le Mal. Selon lui, le Mal manque cruellement d'efficacité. Oui, selon lui, le Mal s'est trop reposé sur ses lauriers et manque aujourd'hui clairement de discipline.